Zezette chérie, je t’avais donné ce surnom pour rire il y a 25 ou 26 ans et il t’est mystérieusement resté…

Vite raccourci en «Zette» encore plus improbable… et adorable ! Zette chérie, durant ces 25 ans, ce ne furent que fous-rires, amour, amitié, confiance, partage, complicité, solidarité, tendresse, compréhension.

Depuis 25 ans, tu m’as montré ton intelligence brillante, ta grâce, ta rage, ton énergie vibrante, ta fidélité, ton courage, ton humour, ta joie de vivre… Zette, 25 ans que je te regarde de près ou de loin, malicieuse demoiselle, abeille travailleuse, danseuse virevoltante, libellule Rock and Roll, courageux petit soldat…

Zette, tes convictions, ton refus des religions, des conventions nous unissent comme pas deux… Zette, tes oeillades, tes coups de cils, papillons de paupières nous ont laissés sur le cul.

Ton esprit libre, ton organisation de fourmi, tes doigts de fée… J’avais tellement envie de vieillir à tes côtés.

Ta chienne crollée est naturelle ? t’ont demandé les bruxellois quand tu es arrivée… Ca t’a fait rentrer de plain-pied dans la belgitude surréaliste qui te plaît tellement…

Zette, il y a 4 ans et demi, dans ce même endroit, nous disions adieu à Corto, pour qui tu avais tellement fait… Ce jour de septembre, sans ton aide, sans ton soutien, je ne sais pas comment nous y serions arrivés mais tu étais là, comme toujours, efficace, aimante. Pour le coup, c’est moi qui ai l’impression de ne pas avoir été à la hauteur pour toi… sans moyens pour empêcher cette issue, cette débâcle médicale.

Merci Michèle de nous avoir permis par ton amour et ton ouverture d’esprit de maintenir cette relation si belle… Ce n’est pas courant. Zette, puisque tu désertes, toi le petit soldat courageux, rendez-vous là-bas, là-haut, où tu veux… Mais rendez-vous encore et encore et encore s’il te plaît…

Mazette, en un mot, nous voilà dans de beaux draps… Je vous le demande : gardez en vous l’image d’une fée virevoltant autour de vous, la bien nommée la fée Zezette.

La fée Zezette, elle est pour toujours dans mon coeur.

Love.

Nicolas